Actualité:

 

                                                   Les dernières actualités

 

 

 

 Sortie de notre album "Leçons de Ténèbres" 

François Couperin

Sortie le 19 novembre 2018 sur le label EnPhases (distribution Outhere)

Enregistré à la Fondation Royaumont (95)

 

Ce programme est en tournée pour les prochaines saisons
Pour tout renseignement contactez nous

 

         

« Je Composai il y a quelques années trois Leçons de Tenébres pour le Vendredy Saint, a la priere des Dames Religieuses de L[ongchamps], ou elles furent Chantées avec succez (...) quoyque le Chant en soit notté sur la Clef de dessus, toutes autres Especes de Voix pourront les Chanter, d’autant que la plus part des personnes d’aujourd’huy qui accompagnent scavent transposer... ».

C’est ainsi que s’exprime François Couperin dans sa préface aux Leçons de Ténèbres du Mercredy Saint. Il ne considère pas l’attribution originelle pour deux voix de soprano comme absolument obligatoire. Evoquant la facilité de ses contemporains à transposer, il nous renseigne sur les nombreuses possibilités d’adaptation de toute œuvre musicale à son époque, tant pour les voix que pour les instruments : « si l’on peut joindre une basse de viole ou de violon à l’accompagnement de l’orgue ou du clavecin cela fera bien ». On voit ainsi que, contrairement à une idée reçue, l’orgue n’est pas le seul instrument à clavier requis pour accompagner la musique religieuse.  

Les différentes options que suggère Couperin nous ont conduits à varier les possibilités d’accompagnement en fonction de la nature du texte : orgue, clavecin, théorbe et viole de gambe s’assemblent ou se séparent pour souligner et mettre en valeur les couleurs vocales.

La préface de Couperin nous a également donné envie d’explorer la piste des « toutes autres espèces de voix », et de présenter ici une version pour deux hautes-contre, ce registre de ténor léger typique de la musique française des XVIIème et XVIIIème siècles. Le passage de la voix féminine à la voix masculine nous a permis d’explorer des couleurs, des nuances et des sons très différents, sans aucun des repères auxquels nous sommes habitués dans les versions avec sopranos. A tel point qu’il nous a même parfois semblé entendre une toute autre musique.

Dans ce concert imaginaire, nous avons profité de la liberté d’interprétation qu’offre le répertoire baroque pour explorer les possibilités expressives d’un chef-d’œuvre du théâtre religieux. Imaginons un instant l’émotion du public d’alors à l’écoute des artistes de l’Académie royale de musique interprétant ces Leçons de Ténèbres, passant des fastes du théâtre lyrique à ceux de la musique sacrée.

Cliquez ici pour écouter un EXTRAIT

 

* Pour accéder au dossier de production cliquez ici

 

Distribution

 

Jérôme CORREAS, direction musicale, clavecin et orgue

Jean-François LOMBARD,

Romain CHAMPION, haute-contre

Sylvia ABRAMOWICZ,

Françoise ENOCK, viole de gambe

Benjamin NARVEY, théorbe

 

Production : Les Paladins

Cet album a bénéficié du soutien de la Fondation Royaumont et de l'Adami dans le cadre du dispositif 365. Les Paladins remercient la Fondation Singer-Polignac et Ipeca Prévoyance pour leur accompagnement. 

 

  "Amadigi" de Haendel

opéra mis en scène

Création le 12 janvier 2019 

au Théâtre-Sénart, Scène nationale (77)

 

"Une des productions baroques les plus prometteuses de la saison." 

La Terrasse, 24 septembre 2018

  

Spectacle en tournée jusqu'au 8 mars 2019

  

  

Amadigi est un opéra de la jalousie, traversé par la souffrance que ressentent les bourreaux, tout comme leurs victimes. Ecrit en un mois, c’est un des plus beaux opéras de Haendel, avec de nombreux airs poignants, récitatifs accompagnés, ou airs de vengeance.


Pour un chef d’orchestre, l’adéquation entre la force des personnages et celle de la musique, entre la trame et le rythme de l’oeuvre, ouvre de nombreuses perspectives. Par ailleurs, le grand nombre de situations fortes, voire extrêmes, contenues dans cet opéra élimine les instants décoratifs au profit d’une tension constante du début à la fin de l’oeuvre.


Il semble passionnant d’entamer une réflexion sur l’intérêt du récitatif dans le répertoire haendélien, pour qu’il ne soit pas un passage obligé et contraignant entre deux airs, mais bien l’endroit où le caractère des personnages se révèle le plus.


C’est le travail que Jérôme Correas et Les Paladins entameront sur cette oeuvre avec les chanteurs ; en se donnant aussi la liberté, comme le fait Haendel dans Agrippina, de briser parfois le carcan de ces airs à la structure rigide, en interrompant une phrase, en faisant deviner au public certains mots-clés, ou encore en dialoguant avec les instruments concertants de l’orchestre. 

 

* Pour accéder au dossier de production cliquez ici

 

Distribution

 

Jérôme CORREAS, direction musicale et artistique

Bernard LEVY, mise en scène et scénographie

Christian PINAUD, création lumières

Patrick GARBIT, création vidéo

Romain VUILLET, création textes-vidéo

Nathalie PRATS, costumes

 

Amel BRAHIM-DJELLOUL, soprano - Oriana

Aurélia LEGAY, soprano - Mélissa

Séraphine COTREZ, contralto - Dardano

Rodrigo FERREIRA, contre-ténor - Amadigi

 

Hugo MALPEYRE et Thomas LAPEN, comédiens

 

Stephen TAYLOR, assistant mise en scène

Adeline CARON, assistante scénographie

Catherine SAINT-SEVER, création coiffures et maquillage

Catherine BROTTES, assistante costumes

Jean-Luc VINCENT, traduction livret

John CARROLL, régie générale et construction décor

Romain VUILLET, régie vidéo

Alexis SURJOUS, régie lumières

Marinette JULLIEN, régie plateau

 

Production Les Paladins
Coproduction Théâtre-Sénart, Scène Nationale / CDBM du Perreux-sur-Marne / Opéra de Massy / Arcadi Ile-de-France / Cie Lire aux Eclats
Avec le soutien du Conseil Régional d’Ile-de-France, de la Ville de Paris, d’ARCADI Ile-de-France, de l’ADAMI (dans le cadre du dispositif 365), la Fondation Singer-Polignac

 

  

 

 

 

 

Les Paladins, direction Jérôme Correas sont artistes associés à l’Adami 2018-2019, dans le cadre du dispositif 365 et, plus particulièrement, sur les projets suivants :

 

► La production et la diffusion de l’opéra Amadigi de Haendel, mis en scène par Bernard Levy, qui sera créé le 12 janvier 2019 au Théâtre-Sénart, Scène Nationale de Lieusaint

 

► L’enregistrement de l’album Les Leçons de Ténèbres de François Couperin, à l’abbaye de Royaumont. Sortie prévue à l’automne 2018 sur le label En Phases.

 

► La tournée 2018-2019 d’Héroïnes, avec Sandrine Piau.

 

L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également avec ses aides aux projets artistiques.